La descente aux enfers de Mallaury Nataf continue0 commentaires

par sandrine
poste le 09 oct 2012 a 12:43

Le Parisien publie aujourd’hui la descente aux enfers de la star de sitcom Mallaury Nataf. Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, au 24 de la rue Brantôme dans le 3ème arrondissement de Paris, une patrouille de police a trouvé à même le sol, une mère et son enfant endormis. Il était 3 heures du matin, les policiers ont conduit Mallaury et son fils dans les locaux de la brigade de protection des mineurs (BPM), dans le IVe arrondissement de la capitale. Le magistrat de permanence de nuit au parquet de Paris a immédiatement ordonné le placement du jeune Shiloh dans un foyer. L’actrice qui avait caché son identité aux policiers a décliné l’assistance des services sociaux avant de quitter la BPM. Mademoiselle Nataf témoignait de ses problèmes en mars dernier dans tous les médias. Julien Courbet lui avait même offert un travail. Mallaury avait plein de projets. Elle voulait récupérer la garde de son plus jeunes fils placé à l’époque à l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul. Le père de Shiloh voulait lui aussi repartir à zéro et épouser Mallaury. Les choses se sont viviblement passées autrement. Mallaury va devoir trouver un toit pour l’hiver et un travail si elle veut conserver la garde de son jeune fils. Ses deux autres enfants Rafaël, 14 ans, et Angeline, 12 ans, sont confiés à leurs pères respectifs depuis deux ans.

 

Voir aussi
pub

Leave a Reply

/Tweeter