Mariah Carey se confie enfin0 commentaires

par sandrine
poste le 09 août 2013 a 4:10

Fille d’une mère irlandaise et d’un père afro-américain et vénézuélien, Mariah Carey est un joli symbole de métissage. Seulement, la chanteuse a également subi des violences racistes. La diva n’a pourtant jamais parlé de ces blessures d’enfance auparavant. C’est à l’occasion d’une conférences de presse que Mariah a raconté aux journalistes qu’elle a subi dans sa vie privée les mêmes actes racistes qu’endure son personnage dans le film The Butler. En effet, Mariah incarne le rôle d’une esclave prénommée Hattie Pearl, aux côtés de Jane Fonda, Forrest Whitaker, Alex Pettyfer et Oprah Winfrey. Mariah a déclaré : « On m’a craché dessus. Ça m’est vraiment arrivé. Je sais que les gens seront choqués et ne voudront pas vraiment l’accepter, mais ça m’est arrivé. Je sais ce que l’héroïne a dû endurer. Et ça s’est passé dans un bus aussi. C’était dans le bus scolaire… Dans le visage, de la même manière ». Hélas, Mariah a enduré ce problème de racisme tout au long de sa vie. Devenue maman, Mariah milite plus que jamais et s’est même engagée contre ce fléau. Mais comme la chanteuse le dit, le racisme est présent de partout : « Après avoir voyagé partout dans le monde, je me suis rendu compte que le racisme et l’ignorance sont partout. Même dans certaines sociétés d’Amérique latine où les populations sont très métissées ».

 

Voir aussi
pub

Leave a Reply

/Tweeter